Le 9ième Monde

Chapitre 8 Session 3

Barbotage et embuscade

Shonai a développé un artefact qui devrait nous permettre de déceler des failles dans la structure solidifiée. Nous passons la nuit à bord de la baleine et plongeons au matin. Nous voyons alors des groupuscules de Dabiri, ces espèces de cœur tentaculaires de 15 cm de diamètre, ainsi que des pseudo-sirènes moins nombreuses. La structure est sur 2 niveaux et des sortes de sas devraient nous permettre d’entrer dans les tour.

Alors que nous patientons pour tendre une embuscade à une patrouille éventuelle,un couple de ces créatures nous arrivent dans le dos. Elles émettent alors un cri perçant qui envoûte Blaede et effraie effraie Ghorbyr et Alkale. Freïah résiste au mojo des ces biatch et parvient à asséner une attaque givrante sur la vile tentatrice qui voulait faire de Blaede son casse-croûte. Cette progénitrice finit par décéder, ce qui amène la deuxième à interrompre son chant d’appeurement et à attaquer Blaede. 4 essaims de dabiris s’approche également petit à petit de nous mais se font pulvériser “façon puzzle” sans trop de difficultés. Nous terminons la dernière poissonnière.

Par un formidable déguisement, Blaede peut s’approcher de la structure et nous donne un bon descriptif des différentes salles qui constituent l’édifice. Nous décidons d’utiliser la bombe d’Alkale pour libérer le prisonnier massif qui est enchaîné dans une des salles à l’arrière de la bâtisse afin de faire une diversion. Cela fonctionne, le mur se désagrège, la créature se libère, nous remercie et se dirige vers nous. L’escouade de défense des sirènes, constituée de 4 progénitrices et 1 énorme matriarche tentaculaire, s’empresse d’arriver vers nous. Cela permet à Blaede de s’introduire dans les salles qui nous intéressent après avoir passé des anémones de garde et des centaines d’anguilles tazeuses. Il peut ainsi récolter un bon paquet de célosias, ainsi que des escargots sympathiques qui produisaient le cyclône en glissant sur des coraux étranges. Pendant ce chapardage, Nous tendons une double embuscade qui assène de lourds dégâts aux sirènes et force leur chef, Moyag, à se replier dans la prison pour essayer de colmater la brèche que nous avons ouverte. Les sirènes et Moyag périssent sous les coups de notre nouveau pote et de notre groupe. Dès la mort de la contremaître, le bâtiment aqueux commence à se désagréger.

Avant son effondrement complet, nous obtenons 1d6 +2 cyphers dans leur bazar.

Qu’en sera-t-il de notre nouvel ami le gros scaphandrier ? Que pourrons-nous obtenir de Shonai en lui offrant des bestioles ? Tant de questions !!!

Comments

Natha_Terrien Freiah

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.